Comment retaper un meuble ancien

 - Tutos Brico
Partager

Vous avez l’esprit récup ? Vous rêvez d’une déco unique ? Rien de tel que des meubles chinés pour une déco stylée et authentique ! On vous explique comment retaper un meuble ancien pour donner une seconde vie à tous vos meubles de brocante.

 

  1. Bien choisir son meuble

 

Pour bien retaper un meuble ancien, il faut d’abord s’assurer d’avoir le bon meuble sous la main. Au-delà du coup de cœur que vous aurez lors de votre prochain vide-grenier, vous devrez porter une attention particulière à l’état du meuble : sa stabilité, l’état du bois… Ne perdez pas votre temps (et votre argent) avec un meuble rongé par les termites !

Vous devez également choisir votre meuble en fonction de votre niveau de bricolage, de votre budget et du temps que vous souhaitez y consacrer. Un meuble instable peut faire l’objet d’une rénovation si et seulement si vous êtes capable de le réassembler correctement ! De même, évitez de choisir un bois trop vernis si vous ne souhaitez pas passer des heures à poncer votre meuble chiné.

 

 

 

  1. Nettoyer, poncer, décaper son meuble ancien

 

La première étape pour retaper un meuble ancien est de le remettre à l’état brut. Vous allez donc devoir enlever toute trace de vernis, cirage ou peinture avant de vous lancer ! 

Avant toute chose, vous devez bien nettoyer votre meuble ancien pour enlever toute trace de graisse ou de poussière. Pour un nettoyage naturel, optez pour du savon noir suivi d’un coup de chiffon imbibé de vinaigre blanc. Si votre meuble est seulement verni ou ciré, vous n’avez plus qu’à le poncer. Pour cela, vous devez vous munir d’une ponceuse électrique, ou bien seulement de papier de verre si vous rénovez un petit meuble.

Si votre meuble est peint, vous devez, en plus du ponçage de la couche supérieure, éliminer les restes de peinture. Pour cela, vous devez vous procurer un décapant adapté (universel ou bois) et l’appliquer au pinceau sur toute la surface à décaper. Laissez le produit agir puis éliminez la peinture à l’aide d’un grattoir.

Une fois l’opération terminée, repassez un coup de chiffon sur votre meuble pour éliminer les dernières traces de vernis et de peinture.

 

 

  1. Traiter, détacher et réparer et le bois

 

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, pensez à traiter le bois de votre meuble ancien contre les parasites, même si votre meuble semble avoir été épargné par les petites bêtes.

Pour enlever les traces de verres, vous pouvez utiliser une paille de fer très fine, une pâte à polir pour voiture ou bien du dentifrice ordinaire : bref, n’importe quel abrasif très fin. Vous pouvez également utiliser un nettoyant type Cif, qui vous aidera en plus à éliminer les taches de gras ou de boissons sucrées et alcoolisées.

Il ne vous reste plus qu’à combler les éventuels trous et fissures avec de la pâte à bois. Après avoir bien laissé sécher la pâte selon le temps indiqué, vous n’aurez plus qu’à poncer légèrement pour obtenir une surface plane.

 

 

  1. Peindre, cirer ou vernir son meuble ancien

 

Une fois le deuxième ponçage terminé, vous n’avez plus qu’à choisir la finition de votre meuble ancien. Vous avez ainsi la possibilité de peindre votre meuble ou de conserver un bois brut… du moins à l’aspect brut. En effet, il est conseillé de protéger votre meuble contre les agressions extérieures. Surtout s’il est placé dans un lieu de vie comme le salon.

Pour cela, vous avez le choix entre la cire, le vernis et l’huile. La cire et l’huile permettent d’obtenir un résultat mat, tandis que le vernis va donner une teinte légèrement plus foncée et un aspect brillant au bois. À vous de choisir la finition qui vous plaît !

 

Si vous souhaitez peindre votre meuble en bois, pensez bien à appliquer deux couches de couleur et à respecter le temps de séchage entre chaque couche. Optez pour une peinture multi-support ou spécial bois pour un meilleur rendu ! Vous pouvez également ajouter un effet patiné à votre peinture avec une cire prévue à cet effet.

 

 

0

Start typing and press Enter to search