Portrait de Pimpeur – A la rencontre de Sophie

 - Portrait de Pimpeur
Partager

Sophie, Aix-en-Provence

Architecte d’intérieur et Pimpeuse

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Sophie de Meric de Bellefon, Directrice Générale de la SAS La Fabrique, Aménagement & Décoration! Je suis une passionnée d’architecture, de design et de décoration, et j’ai décidé d’en faire mon métier!

Dans quelle région habites-tu/ travailles-tu ?

Je travaille essentiellement dans le sud-est de la France, région que je n’arrive plus à quitter après y avoir posé mes valises il y a une petite dizaine d’années.

As-tu toujours souhaité devenir architecte ? Qu’est ce qui t’a motivé à te lancer ?

J’ai toujours aimé les domaines que regroupe l’architecture, et j’aime à penser des espaces que l’on vit au quotidien. L’architecture répond à un besoin précis, et se doit d’offrir une facilité d’usage à celui qui la pratique. En ce sens, elle valorise les petits rien qui font un quotidien plus pratique.

Pourquoi avoir choisi Pimp my Room ? 

J’ai connu Pimp My Room par une amie chargée de la création de toute l’identité graphique de la marque, et qui m’a fait rencontrer son fondateur, Olivier Dreano.

J’ai tout de suite trouvé le concept très novateur et actuel. Pour moi, Pimp My Room désacralise le métier d’architecte d’intérieur et de décorateur, pour s’adresser à un publique plus large, qui n’aurait pas fait appel à un professionnel de façon plus classique !

Peux-tu nous expliquer ton process, et les différentes étapes par lesquelles tu passes quand tu travailles sur un projet Pimp ? 

Dans le cadre d’un projet physique, je vais décortiquer la demande du client ainsi que ses besoins, de façon à les « digérer » et être dans un échange constructif dès le premier rendez-vous. Après cette analyse et les premiers échanges, je me nourris d’inspirations en rapport avec l’univers du client et ses besoins. S’en suit la phase d’esquisse du projet, et sa concrétisation au travers de visuels et plans.

C’est la même chose pour un projet web : Analyse de la demande et du besoin, recherche d’inspiration, esquisse et dessin du projet. La différence est que je ne me rends pas sur place pour un projet web. Le client m’envoie un maximum de photos, et autres inspirations qu’il aime pour que je m’approche au mieux de ses attentes !

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je puise mon inspiration dans mon quotidien. Je me balade la tête en l’air, et note les choses qui me parlent. J’aime parcourir salons et expositions pour me tenir au fait des tendances, et ouvrir mes inspirations. Je fonctionne beaucoup au visuel, et la technologie, la presse, les réseaux fourmillent d’images que je garde en tête pour trouver une solution à chaque projet et chaque demande.

Quel est ton mantra déco?

Je suis une vraie schizophrène de la déco ! En fait j’adore l’architecture moderne et brutaliste, que j’aime adoucir avec du mobilier et de la décoration à la fois moderne, art déco et vintage. J’aime utiliser de jolies matières pour amener du caractère et de la sophistication aux espaces. J’ai aussi un vrai problème avec le luminaire: j’adore ça !

Quel serait ton projet de rêve ?

Être en charge de l’aménagement et de la décoration d’un projet de l’architecte Brésilien Paulo Mendes Da Rocha. Une architecture monumentale et brutaliste de la période moderne. Ce serait un vrai challenge à aménager et à rendre chaleureux pour un usage quotidien.

Pour finir, quels conseils déco donnes-tu à nos lecteurs?

Laissez libre cours à vos envies, et inspirez vous de votre quotidien et de vos voyages!

0

Start typing and press Enter to search