Créer un mur de tableau parfait

 - Astuces
Partager

Le mur de cadres, on y a tous pensé ! À force de trainer des heures sur Pinterest ou sur différents blogs déco, l’idée a commencé à vraiment nous obséder. Mais voilà, un mur de cadres c’est bien joli mais ça n’a tout de même pas l’air évident à réaliser.

« Comment je dois les disposer ? »
« Quelle distance entre chaque cadre ? »
« Dépareillés ou pas ? »
« Comment savoir s’ils vont bien s’accorder entre eux ? »

Bref, vous l’aurez compris, autant de questions qu’il va falloir se poser si vous ne voulez pas que votre salon se retrouve avec un look de chambre d’adolescente pré-pubère fan de posters de Justin Bieber.

Dans cet article, nous vous donnons toutes les clés, conseils et pièges à éviter si vous voulez réaliser vous-même un mur de cadre à faire pâlir Valérie Damidot. Si malgré tout ça vous n’êtes toujours pas prêts à vous lancer, vous pouvez toujours nous demander un « Coup de pouce déco » et vous laisser guider par un Pimpeur de l’équipe.

1. Le choix du mur

Ca paraît évident comme ça n’est-ce pas ? Pourtant le choix du mur est non seulement primordial pour la réussite de votre mur de cadres, mais il conditionne également beaucoup les étapes qui suivront, notamment la disposition. Alors on se pose, on réfléchit et on est sûr de soi ! 😉

Attention :
En terme de compositions de cadres, rien n’est interdit. Cependant, méfiez-vous tout de même de certaines caractéristiques de votre mur, qui pourraient rendre la composition compliquée :

– Les murs étroits : une composition, surtout avec de nombreux cadres risquerait d’alourdir et d’étouffer la pièce.
– Les murs à motifs : Ici on ne doit pas forcément choisir un mur blanc mais il est généralement conseillé de favoriser un mur uni. Les motifs risqueraient d’avoir deux conséquences : l’alourdissement de la pièce et le manque de mise en valeur des cadres.

2. La disposition

Alors là, c’est le nerf de la guerre ! Encore une fois tout est possible, mais nous allons essayer de vous lister les différentes possibilités pour que vous puissiez y voir un peu plus clair (on est sympa n’est-ce pas ?)

– Aligné :
Il y a plusieurs manières de créer une composition de tableaux alignés : horizontalement, verticalement, alignés par le haut, le bas ou le milieu, à vous de choisir !
Créer un mu de tableau parfait schéma 1
Astuce :
Optez pour un espacement identique entre chaque tableau, cela permettra d’harmoniser la composition et créera un équilibre par la régularité.
Tracez un trait au crayon sur votre mur, en utilisant un niveau, pour déterminer l’axe de fixation et vous assurer que vos tableaux seront bien alignés.

– Symétrique :
Si vous optez pour une disposition symétrique, soyez attentifs ! La composition devra être rigoureusement régulière (espacements, choix des cadres, etc.) pour restituer l’harmonie et l’équilibre que vous recherchez.
Créer un mu de tableau parfait schéma 2
– En forme :
La complexité de cette disposition réside dans la difficulté à « emboîter » les cadres de manière harmonieuse afin d’obtenir la forme souhaitée.
Créer un mu de tableau parfait schéma 5
Astuce :
Commencez par les gros cadres, ils seront plus difficiles à placer que les petits.

– Libre :
Celle-là, comme son nom l’indique, elle n’a pas de règle, alors lâchez-vous ! Seule l’impression générale compte, l’harmonie naîtra de la disparité.
Créer un mu de tableau parfait schéma 4
– En escalier :
Cette version est plus technique. Premier conseil, utilisez là dans votre cage d’escalier. Sur un mur neutre elle déséquilibrera votre pièce. Positionnez vos cadres à hauteur de regard et tracez une ligne de fixation parallèlement à la diagonale offerte par les marches.
Créer un mu de tableau parfait schéma 3
– Les cadres posés :
Opter pour l’option cadres posés peut donner beaucoup de charme et de modernité à votre pièce. Pour cela, vous avez deux options : les grands cadres posés au sol ou l’étagère recouverte de plusieurs cadres plus ou moins superposés.
pimp my room creer un mur de tableau parfait visuel 2
La hauteur :
Comme vous l’aurez compris, la hauteur de vos cadres dépendra évidemment de votre choix de composition. On pourra difficilement vous donner une hauteur type si vous choisissez d’aligner vos tableaux verticalement du sol au plafond, n’est-ce pas ?

Cela dit, il est toujours bon de savoir que traditionnellement, on dispose les cadres de manière à ce que le centre du tableau soit à hauteur de regard, à peu près à 1,60m du sol.

L’espacement :
Nécessairement, cela dépend aussi de vos choix de composition. En revanche, il est intéressant de garder en tête que le choix des espacements ne dépend pas que de la composition, mais aussi de la taille du mur et des cadres.

Si vous avez plusieurs petits cadres, vous pouvez vous permettre de les rapprocher, en revanche, sur de très grands cadres, mieux vaut favoriser un espacement important.

Astuce :
Avant de commencer à fixer vos cadres au mur (on sait que vous avez hâte) disposez-les sur le sol pour tester l’harmonie de votre composition.

3. Les cadres

Beaucoup seront tenter de mixer les genres les tailles et les couleurs. Il faut bien garder en tête que plus les tableaux sont disparates plus vous aurez des difficultés à retrouver une harmonie dans votre composition.

En fonction du contenu choisi et de la taille de vos cadres, vous opterez plutôt pour des couleurs neutres (noir, blanc, bois), qui permettront de mieux mettre en valeur leurs contenus.

4. Le contenu

Ici une seule règle : soyez créatifs, tout est possible ! Plus votre composition comportera de cadres, plus vous aurez la liberté de mixer les genres. Photos de famille, œuvres d’art, illustrations, images graphiques, pages de magazine, laissez-vous aller !

Si toutefois vous préférez conserver une unité au sein de votre composition, vous pouvez choisir de mixer les genres en conservant le même type de couleur, ou encore opter pour du noir et blanc avec quelques petites touches de couleur.

Inspirations :

https://fr.pinterest.com/explore/murs-de-cadre-933448670190/

0

Start typing and press Enter to search